De grand-mère à petit-fils, les dons en ligne sont de plus en plus populaires à travers les générations
Jun 30, 2022

PPGF

Une nouvelle étude publiée aujourd'hui sur les dons de bienfaisance à travers les générations a révélé que les dons en ligne, qu’ils proviennent d’une population jeune ou plus âgée, gagnent en popularité au Canada.  

L'étude, intitulée « L'avenir du don en ligne : en ligne entre les générations », a été commandée par PayPal Giving Fund Canada à la fin de 2021 pour découvrir l'impact de la pandémie sur les dons de bienfaisance au Canada. 

L'étude a révélé que la majorité (84 %) des donateurs canadiens qui ont participé au sondage et qui ont fait un don en ligne en 2021 ont déclaré qu'ils continueraient probablement à faire un don en ligne au cours des 12 prochains mois. En outre, plus d'un tiers des donateurs hors ligne ont déclaré qu'ils étaient susceptibles de faire un don en ligne au cours de l’année prochaine.   

 Selon le sondage, toutes les générations ont fait un don en ligne, mais les millénariaux étaient peut-être les plus à l'aise avec cette forme de don de bienfaisance. En moyenne, les millénariaux ont effectué environ 65 % de leurs dons en ligne. Toutefois, les Canadiens plus âgés étaient également enthousiasmés par les options en ligne. La plupart des Canadiens de plus de 57 ans (62 %) qui ont participé au sondage ont déclaré qu'ils feraient probablement un don en ligne au cours des 12 prochains mois.  

infographic

« La collecte de fonds numérique est une réalité permanente et peut aider à assurer la croissance future du secteur des organismes de bienfaisance au Canada », a déclaré Wen-Chih O'Connell, directrice exécutive chez PayPal Giving Fund Canada. « Les médias sociaux ont complètement changé la façon dont nous interagissons les uns avec les autres et est un compagnon constant dans nos vies bien remplies. Il est logique que les organismes de bienfaisance puisent dans les plateformes où les donateurs aiment se retrouver et socialiser. » 

Fidélité vs Impact 

En examinant les attitudes et les comportements à l'égard des dons de bienfaisance sur cinq générations : la génération Z (18-24), les millénariaux (25-40), la génération X (41-56), les baby-boomers (57-75) et la génération argent (76 et plus) : l'étude a révélé des différences marquées dans les raisons pour lesquelles les gens décident d'ouvrir leur portefeuille pour d'autres personnes.  

Les Canadiens plus âgés (41 ans et plus) qui ont participé au sondage sont loyaux et constants dans leurs dons, faisant des dons à plusieurs reprises à des causes qui les passionnent et auxquelles ils sont attachés. Les jeunes Canadiens, âgés de 18 à 40 ans, sont incités à faire un don lorsqu'ils savent que celui-ci fera la différence et aura de l'impact. Ce groupe démographique plus jeune est également influencé par des causes qui font l'actualité ou qui sont vantées par les personnes influentes sur les réseaux sociaux dans leur vie. En fait, 54 % des Canadiens de la génération Z qui ont participé au sondage déclarent qu'ils sont susceptibles de donner à une cause importante en ce moment, comparativement à 39 % des baby-boomers et à 27 % de la génération argent.  

Cependant, les générations avaient une chose en commun : deux fois plus de Canadiens de tous âges qui ont donné en ligne dans le passé ont déclaré avoir donné plus à des causes qu'avant la pandémie, par rapport aux donateurs hors ligne uniquement.    

Il y a ici des leçons importantes à tirer pour le secteur caritatif, a déclaré O'Connell, en particulier lors de la planification de l'avenir.  

« Comme les Canadiens plus âgés représentent actuellement la majorité des donateurs pour les organismes de bienfaisance (67 % dans notre sondage), les organismes de bienfaisance doivent continuer à fidéliser leur base de donateurs plus âgés tout en développant leur confiance dans les méthodes de don en ligne", a-t-elle déclaré. « En même temps, il sera extrêmement important pour les organismes de bienfaisance de communiquer clairement l’impact des dons afin d’attirer une future génération de donateurs. Et bien sûr, les organismes de bienfaisance doivent diffuser leur message là où les jeunes donateurs prêtent attention, sur les médias sociaux. 

La confiance et les transactions sécurisées sont la priorité des donateurs en ligne 

Le sondage a également examiné quelques-unes des principales considérations pour les donateurs qui souhaitent soutenir une cause en ligne.  

Pour toutes les générations, s'assurer que leurs informations financières sont sécurisées (38 %) et que la plateforme de paiement est digne de confiance (33 %) viennent en tête de liste pour les Canadiens qui ont participé au sondage. La simplicité (29 %) et la commodité (27 %) de l'expérience de don étaient d'autres facteurs importants pour toutes les générations. 

Les donateurs plus âgés et plus jeunes différaient à quelques égards différents.  Les Canadiens plus âgés craignaient de recevoir un reçu fiscal pour leurs dons numériques, tandis que la génération Z et les millénariaux étaient les seuls groupes d'âge à indiquer que le fait d'être informé de l'impact de leur don faisait partie de leurs cinq principaux facteurs pour faire un don en ligne.  

Conseils pour les organismes de bienfaisance 

Le rapport comprend également quelques conseils pour les organismes de bienfaisance qui souhaitent se développer grâce aux dons numériques, notamment : 

  • Utiliser les données du rapport pour réévaluer les canaux actuels et les messages clés afin d'attirer les dons futurs des groupes de donateurs cibles.  
  • Optimiser le partage sur les réseaux sociaux pour permettre aux donateurs de partager la cause avec leurs réseaux, et ainsi recueillir potentiellement plus de dons ou de soutien.  
  • L'attention axée sur les plateformes de médias sociaux où la confiance est plus grande, celles qui offrent un processus de don fiable et sur lesquelles des influenceurs de confiance sont actifs. 

Le sondage en ligne a été effectué par la société de recherche indépendante Logica Research entre le 26 octobre et le 4 novembre 2021, auprès d'un total de 1 500 donateurs canadiens adultes. Les participants devaient avoir fait un don en argent à un organisme de bienfaisance au cours des 12 derniers mois. L'étude incluait un éventail représentatif à l'échelle nationale de personnes sélectionnées selon le sexe, l'âge et la région géographique. 

Pour en savoir plus sur la façon dont PayPal Giving Fund Canada met en relation les organismes de bienfaisance et les donateurs en ligne, en accordant des fonds aux organismes de bienfaisance sans facturer ses services [i] , cliquez ici . 

[i] Certains partenaires de commerce électronique peuvent facturer des frais sur les dons effectués par l'intermédiaire de leurs plateformes. Consultez la FAQ pour plus de détails. 

Click here for the English version

 

 

Stay up to date

Sign up to receive the latest news to your email.

Subscribe